Centre Social
Culturel Mareuil

Accueil

Présentation

Les centres sociaux et culturels sont des lieux associatifs conviviaux, ouvert à tous, composés de salariés et de bénévoles impliqués dans la vie locale. Ils recueillent, soutiennent et animent la parole et les envies des habitants qui se transforment en activités ou en projets à court, moyen ou long terme.

L'adhésion annuelle est de 7€ pour un jeune, 12€ pour un adulte, 17€ pour une famille et 22€ pour une association.

Vieillissement et Centres sociaux: un partenariat fort avec la CNAV.

Le Centre Social et Culturel du Canton de Mareuil participe au reportage national réalisé pour ce projet.

La fédération des centres sociaux et la CNAV (Caisse Nationale Assurance Vieillesse) ont mis en place une convention. Son but est de prévenir les risques liés au vieillissement de la population française par la mise en place d’actions de proximité, tirant parti des compétences des centres sociaux en matière d’action sociale participative. Elle repose sur une approche commune de la prévention de la perte d’autonomie, sur l’identification de quelques enjeux prioritaires et sur une volonté forte de soutenir l’invention de réponses locales adaptées.

Plusieurs actions développées par des centres sociaux ont été présentées lors de cette rencontre avec la projection d’un reportage réalisé à la demande de la FCSF (voir ci-dessous).

PROJET CSC

Téléchargez le portrait de territoire et le diagnostic du Canton de Mareuil, l'évaluation du CSC et son projet pour les années à venir.

En 2009, centre social et culturel pour renouvelait son contrat avec la Caisse d'Allocations Familiales (CAF).

Notre projet s'insérant dans une logique de développement et de dynamique du territoire, nous avons à cette occasion, organisé des rencontres publiques d'évaluation, de diagnostic et de mise en perspectives avec les partenaires, élus, habitants et acteurs locaux.

L'objectif étant d’avoir une photographie du canton à un moment donné mais aussi de construire, avec tous, un projet et des actions pour le CSC correspondant aux besoins, tout en vérifiant leur concordance avec les missions définies par la CAF.

Les constats et les avis exprimés lors de ces réunions, alliés à des statistiques locales, nous ont permis de construire 4 documents que vous pouvez télécharger ci-dessous :

  1. Un portrait de territoire
  2. Un diagnostic du territoire
  3. L’évaluation du CSC
  4. Le nouveau projet CSC 2010-2014

Les beaux événements culturels à Paris

La ville lumière attire chaque année par millions des voyageurs en quête de romantisme et de découvertes culturelles. Riche d’une tradition multiséculaire de mécénat, puis de mécénat d’Etat, la capitale des capitales culturelles regorge de sites connus et moins connus pour le plaisir des visiteurs.

Et la culture picturale, de Montmartre à Montparnasse, ayant hébergé les grands noms de la révolution impressionniste, ou les génies incompris de Van Gogh ou Gauguin, avant que Picasso et Modigliani, ou encore Chagall, ne fréquentent les ateliers vétustes et bon marché dans lesquels ils ont élaboré le chef d’œuvre de la peinture. Faut-il être un connaisseur pour apprécier la grandeur d’une toile ? Pas nécessairement. Savoir pourquoi on apprécie un tableau ne regarde que celui qui le regarde. On peut être émue par une toile qui laisse un autre indifférent. Cela va de la simple expérience esthétique à l’interpellation ressentie devant un thème. Ou alors, on peut essayer de se plonger dans l’imaginaire du peintre, et se demander comment il en est arrivé à produire cette image. En revanche, il est certain qu’à force de se laisser entrainer dans l’extraordinaire offre culturelle de la Ville, on devient assez rapidement un connaisseur, ce qui augmente encore les joies et les plaisir de la découverte artistique.

Le musée du Louvre et ses collections impressionnantes sont sans conteste le fleuron et l’emblème de la culture parisienne, aux cotés de musées tels que le Quai d’Orsay, ou le Petit Palais. Mais il est une autre offre culturelle, plus alternative et très prisée des connaisseurs : les Maisons de la Jeunesse et de la Culture, dont le chanteur Jean-Jacques Goldman chantait les soirées, et ce qu’il appelle les filles faciles, celles qui, pour le paraphraser, lui ont trouvé du charme avant qu’il ne soit célèbre, une des occasions de sas célébrité étant les MJC, justement. Il est toujours possible de vivre ces frissons sensuels en partant à la découverte des jeunes talents, futures stars de demain, en compagnie des jeunes femmes de Paris escort de http://www.6annonce.com/. Car on n’est jamais aussi heureux que lorsqu’on est accompagné.

Chaque semaine à Paris, ce ne sont pas moins de 100 événements culturels, organisés par la Ville, mais aussi par des entreprises privées, allant de feux d’artifices à des défilés, de concerts, pièces de théâtre, opéra, cirque, expositions, rétrospectives. Les vedettes viennent à Paris comme on irait en campagne : à la fois passage obligé et rencontre avec un public averti, l’étape parisienne s’impose à tous comme un moment privilégié dans une tournée, avec des salles de spectacle prestigieuses qui ont vu apparaitre les Piaf, Brel, Brassens, et plus récemment : Cabrel, Grand Corps Malade ou Stromae.

Les catégories traditionnelles qui tendent à différencier grande musique et musique dite « populaire » n’ont de cours qu’auprès de ceux qui n’écoutent pas la musique. Si la musique vous touche, c’est qu’elle est grande. Ou alors, il faudrait admettre que le plaisir n’est pas la principale valeur d’une œuvre musicale, ce qu’à Paris, on réfute, un verre à la main…